#TEST: The Legend of Zelda – Breath of the Wild (WIIU).

zelda2


Il était attendu, et j’ai pris mon temps. Bien sur je ne l’ai pas encore fini loin de là, mais je pense avoir compris l’essentiel des capacités de Breath of the Wild. Pour ceux qui ne connaissent toujours pas la série Zelda (est-ce possible?), je vous conseiller d’aller lire cet article sur Wikipédia afin de comprendre tout ce que je vais vous raconter maintenant.

L’histoire débute sur le réveil de Link. Vous allez me dire c’est pas la première fois, et ce sera sûrement pas la dernière. 100 ans se sont écoulés depuis que Ganon, éternel ennemi de nos héros, ait déchaîné sa fureur sur Hyrule avec l’aide de ses monstres. Link ne se souvient de rien et entends une voix, celle de Zelda bien-sur ! Et c’est la première grande nouveauté de cet opus : il y a des doublages audio dans le jeu ! Elle nous raconte rapidement ce qu’il s’est passé et l’expérience débute. Link semble pouvoir tout faire dès le départ, depuis l’escalade jusqu’à porter des objets, et on découvre immédiatement le principal objet de ce nouveau volet : la tablette sheikah. Parce que oui Zelda s’est mit à l’ère moderne et Link va se servir de cette tablette pour tout faire (longue-vue, les explosions et j’en passe). Il sort ensuite de la grotte où il reposait et on découvre l’autre énorme progrès de la saga :


zelda1

Un monde ouvert I.M.M.E.N.S.E !


Si vous êtes comme moi fan de la série depuis les débuts, vous allez ouvrir grand la bouche et dire « WHAOU ». La photo montre exactement ce que représente Hyrule dans le jeu : un monde immense ! Il suffit d’ailleurs de cliquer sur la partie carte de la tablette sheikah pour s’en rendre compte. On est ensuite directement plongé dans cet univers où l’on peut… tout faire ! Cela passe par la récolte des pommes sur un arbre à l’escalade d’une montagne. On trouve quasiment tout de suite des armes et des boucliers abandonnés pour se défendre, car le jeu ne fait pas de cadeau et nous confronte directement à la réalité des monstres. Et c’est ça qui différencie ce jeu des autres Zelda, on a dès le départ un arc, une épée et même des bombes ! En effet, la première partie du jeu consiste à visiter différents sanctuaires (apparus au réveil de Link) qui consistent à doter la tablette sheikah de « pouvoirs » dont celui des bombes (ou encore de déplacer les objets…). Le but de cette première quête est d’obtenir la paravoile, qui va nous permettre de voler… et d’explorer !

Je ne vais pas raconter l’histoire du jeu ni la suite des aventures de Link dans cet opus, afin de ne pas gâcher la surprise de celles et ceux qui n’auront le jeu que plus tard. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il dépasse tous les autres jeux de la série à l’heure actuelle. Le côté RPG du jeu a été fortement développé, ce qui le rend encore plus attrayant, et le fait d’avoir totale liberté sur l’environnement permet au joueur de se « sentir » comme Link. Le système de « quêtes » fait son apparition également, avec des quêtes principales et secondaires (on pense aux missions que certains personnages du jeu nous confient). On a également la possibilité de cuisiner des plats ou de fabriquer des potions, ou encore d’obtenir plusieurs montures, sauf qu’il faut les attraper et les apprivoiser (et bien sur leur donner le nom d’Epona !). Ce ne sont que des aperçus des ressources de ce jeu.


zelda3

Capture du jeu.


Du côté des graphismes il fallait s’en douter, on est bien loin des énormes graphismes de la PS4 ou de la Xbox One. Les graphismes ressemblent aux précédents opus, mais on s’y est habitué et de toute façon, on ne joue pas à Zelda pour ses graphismes. Au niveau de la jouabilité, il faut avouer qu’on s’y perd un peu au niveau des touches tant il y a de combinaisons et de pouvoirs sur chaque touche de la manette. Je pense ne pas être le premier à avoir lancé mon épée alors que je voulais tirer avec mon arc… Toutefois, l’écran de jeu est vraiment bien pensé et on accède à toutes les informations sans même arrêter de marcher ou de combattre (on peut voir sur la photo l’apparition d’une jauge pour la température extérieure, l’heure ou encore le bruit que l’on fait). Coté réalisme enfin, les puristes diront qu’on ne récupère plus de cœurs sur les monstres ou avec l’herbe, mais cela reste quand même plus réaliste ! Passons maintenant aux notes !

Les + :

  • Le monde ouvert qui est, incontestablement, le point fort du jeu !
  • La modernité du jeu, avec la SuperTablette et les barrières tactiles.
  • Les doublages audio de certains personnages.
  • Les  nouveautés : l’impact de la météo sur le jeu, le dressage des chevaux…
  • Le fait de pouvoir alterner combat à cheval, à pied, avec l’arc, avec l’épée…
  • Pouvoir voler avec la paravoile depuis les hauteurs et ainsi découvrir tous les secrets du jeu.
  • Les aspects RPG et crafts.
  • Zelda et Ganon, qui sont vraiment bien représentés.
  • Impa, qui a pris 100 ans dans la face et qui a vraiment une tronche d’ancêtre (juste pour le plaisir !).

Les – :

  • Les graphismes un peu vieillots (et encore on s’en fou !).
  • Et… c’est tout?

NOTE FINALE : 20/20.

Pour moi ce jeu dépasse largement tous les autres Zelda (même Ocarina of Time !), notamment par sa modernité et son histoire. Il sera à jamais un jeu auquel tout joueur doit avoir dans sa bibliothèque ! A très vite pour de nouveaux tests de jeux 🙂

A propos Playsort

27 ans, papa geek qui aime son prince et sa princesse. Apprenti bloggeur et futur auteur fantastique, fan de Muse et du RCL...
Cet article, publié dans Jeux Vidéos, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour #TEST: The Legend of Zelda – Breath of the Wild (WIIU).

  1. Ping : #NEWS : La fin de la Nes Mini Classic et des accessoires pour la Switch ! | Le monde magique de Playsort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s