#TEST : Stellaris (PC).

stellaris1


Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour un troisième test de jeu, toujours sur PC : Stellaris ! Ce jeu, disponible sur Steam, est un jeu de stratégie de science fiction en temps réel qui se déroule dans l’espace. Le but? Vous êtes à la tête d’un empire galactique et vous devez vous développer dans les galaxies de l’univers. Edité par Paradox Interactive, ce jeu est sorti en mai 2016, et j’ai eu l’occasion de l’avoir pour presque rien y’a pas longtemps alors je vous fait part de ce test.

Lorsque vous lancez le jeu, vous pouvez donc choisir votre civilisation. Selon l’empire que vous allez diriger, vous allez avoir des caractéristiques différentes et variées, un peu comme dans Crusader Kings II, du même éditeur (et du même calibre d’ailleurs). A noter aussi qu’il est possible de tout modifier pour créer de toute pièce votre civilisation à vous ! Pour ma part, j’ai choisi de prendre la civilisation humaine, et forcément, on démarre depuis la planète Terre. Bon je vais vous l’avouer franchement, sans didacticiel, vous ne faites pas une heure dans le jeu tant il est assez complexe. De fil en aiguille, on arrive tout doucement à se mettre en route, à visiter les systèmes voisins et à coloniser d’autres planètes. Tout semble crédible au fur et à mesure que la partie se déroule et forcément, qui dit jeu de stratégie, dit forcément autres joueurs. Au niveau de la gestion de l’IA, on reste dans le même calibre que les autres jeux de Paradox: elle est assez développée et intelligente. Il faut dire que dans ce jeu, au début, on se fait naturellement poutrer la gueule par la première civilisation extraterrestre que l’on rencontre et qui est supérieure à la nôtre.


stellaris2

Image du jeu Stellaris.


C’est peut-être ça qui fait que ce jeu est bien fait, car il ne s’agit pas seulement d’envoyer des vaisseaux conquérir des planètes ou combattre des aliens. Dans Stellaris, on gère également les vaisseaux spatiaux, le peuple, les technologies ou encore les doctrines de l’empire. Un peu à la manière de la série Civilization, il est donc possible de gérer les programmes de recherche en vue de développer son empire d’une façon précise. Vous pouvez donc accentuer les recherches sur l’armement en vue de développer une flotte implacable ou encore améliorer la vie de vos peuples. Autre ressemblance à Civilization, la partie qui concerne les doctrines. Il est possible de choisir des traits de doctrines en vue de spécialiser votre empire au vu des autres joueurs, et si vous accentuiez les points concernant le pouvoir ou les armées, vous serez une menace pour les autres etc.

Autre partie très importante de ce jeu : la diplomatie. Cette fois, on pense surtout à Crusader Kings lorsque l’on prend des décisions, car une mauvaise décision prise trop rapidement peut conduire à la défaite ou tout simplement à une guerre contre l’univers. Toutefois, les possibilités sont assez peu nombreuses et on fait rapidement le tour de la question. De plus, lorsque vous êtes assez puissants et que vous êtes à la tête d’une fédération d’empires, vous êtes quasiment intouchable et ça en perd un peu l’intérêt.


stellaris3

Une bataille spatiale dans Stellaris.


Du coté graphique, pas besoin d’avoir une machine à 1200€ pour jouer à ce jeu, bien qu’une bonne configuration permettra de ne pas voir des lags lors des batailles spatiales. Le jeu est beau, les planètes rendent assez bien et c’est tout ce qui compte ! Dans le contenu, renforcé par de nombreux DLC, on ne s’ennuie jamais, du moins au début. Des événements aléatoires vont survenir (comme dans Crusader Kings encore une fois), permettant d’éviter au joueur de s’ennuyer, et surtout qui changeront le cours d’une partie. On peut également parler de la bande-son, assez agréable à écouter et dans la dynamique du jeu !

Enfin, pour terminer cet article, il faut également noter la présence d’un mode multijoueur en ligne, qui permet de réunir des dizaines de joueurs en même temps, tout en incluant les IA. Le problème dans ces moments-là est qu’il faut avoir une machine assez puissante pour pouvoir y jouer, mais bon, c’est le cas pour tous les jeux multijoueurs. Passons maintenant aux notes :

Les +:

  • Un des meilleurs 4X actuel !
  • La durée de vie énorme du jeu tant les parties sont longues et intenses.
  • Une IA assez bonne pour un jeu de stratégie.
  • La gestion totale de votre empire, depuis les vaisseaux jusqu’aux planètes.
  • Le système de recherche et de doctrines.
  • Les batailles spatiales, magnifiques lorsqu’elles sont immenses !
  • Le mode multijoueur, qui permet de jouer avec ses amis sans trop de problèmes.

Les -:

  • La difficile prise en main du jeu, surtout lorsque l’on n’a jamais joué à un RTS.
  • Les limites de la diplomatie avec les autres joueurs.
  • Certaines parties sont assez ennuyantes, surtout lorsque l’on est pacifique.
  • Trop facile lorsque la difficulté est trop basse.

NOTE FINALE : 16/20.

Convaincu ? Alors à vous le départ avec votre petit vaisseau scientifique, votre petite corvette et votre premier vaisseau de construction et partez à la conquête de l’univers !

A propos Playsort

27 ans, papa geek qui aime son prince et sa princesse. Apprenti bloggeur et futur auteur fantastique, fan de Muse et du RCL...
Cet article, publié dans Jeux Vidéos, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s