#CRITIQUE : Star Wars : The Last Jedi (2017).

CRITIQUE

C’est LE film à voir en cette fin d’année, et comme tous les fans du monde, j’ai vu le dernier Star Wars. Je vais sûrement mettre plusieurs jours avant de publier cette critique, le temps de bien assimiler tout ce que j’ai vu et de bien le comprendre tant le film est intense du début à la fin. Les Derniers Jedi est le huitième épisode de la saga intergalactique la plus connue de la galaxie, réalisé par Rian Johnson, le troisième depuis que la firme a été reprise par Disney. Alors sans plus attendre, découvrez la critique du film, avec spoilers bien-sûr !


starwars8


Le casting pour commencer. Sensiblement le même que l’épisode VII, on retrouve facilement les personnages que l’on avait laissé comme Rey (Daisy Ridley) ou Finn (John Boyega) chez les gentils et Kylo Ren (Adam Driver) ou Hux (Domhnall Gleeson) chez les méchants. Par contre, de nouveaux personnages font leur apparition, ou plutôt leur retour dans la saga… Je parle forcément de Luke Skywalker (toujours joué par Mark Hamill), que l’on avait aperçu un quart de seconde dans l’épisode VII et qui prend toute sa place dans ce film. A contrario, le Suprême Leader Snoke (joué par l’excellent Andy Serkis) est lui aussi beaucoup plus présent dans ce film, enfin du moins la première partie (HAHAHA). De nouveaux personnages font par contre leur apparition dans cet opus, comme Rose Tico (Kelly Marie Tran), une membre de la Résistance, ou encore le prénommé « DJ » joué par Benicio del Toro. Enfin, qui n’a pas eu une pointe de tristesse en voyant à l’écran Carrie Fisher, pour la dernière fois dans son rôle de Princesse Leia, qui va forcément mourir dans l’épisode IX…

Tout le monde connaît Star Wars, je ne vais pas vous présenter cette série vieille de 30 ans et les autres films de la saga. La seule chose que je peux vous dire, c’est qu’il est totalement différent de l’épisode VII. Je m’explique, là où l’épisode VII ressemblait fortement à l’épisode IV (notamment avec la planète meurtrière que l’on détruit grâce à une faille etc), ce nouveau film est totalement différent de tous les autres Star Wars. Je ne sais pas si c’est la volonté de la part des producteurs, mais dans Les Derniers Jedi, tous les codes mythiques de la saga sont remis en cause, et c’est ce fameux coup de pied que la saga avait besoin si elle veut se réinventer et perdurer. La fameuse scène sur l’île de Luke où ce dernier veut mettre le feu à l’héritage de la religion Jedi en est la preuve. Les Derniers Jedi veut avant tout mettre en place une nouvelle lignée de héros, et ainsi relancer complètement la saga intergalactique.


starwars8-4


Les scénario donc est à la fois surprenant et logique. Le film débute sur la traque des derniers membres de la Résistance par le Premier Ordre, qui arrive sur la planète où était située la base de la général Leia Organa. Une nouvelle fois, on retrouve toute la cruauté du Premier Ordre, qui dézingue petit à petit les vaisseaux restants des rebelles, avant qu’ils n’arrivent à s’enfuir… du moins provisoirement. Pensant être sauvés après un saut en hyperespace, voilà que le Premier Ordre peut désormais traquer les Résistants et les suivre à la trace n’importe où et les rejoindre en deux minutes, pour toujours essayer de les anéantir. C’est le fil secondaire de l’épisode VIII, où Finn et la nouvelle Rose Tico vont devoir trouver un gars capable de décrypter le système de sécurité de l’énorme vaisseau de Snoke et ainsi pouvoir sauver la Résistance. Mais dans Star Wars, tout ne se passe pas comme prévu et ils seront découverts. A la fin, il ne restera qu’une poignée de membres de la Résistance, qui se retrouveront à bord du Faucon Millenium. Mais passons à l’autre partie du scénario avant.

Bien évidemment, cette seconde partie est centrée sur Rey et Luke. C’est d’ailleurs eux qui font les événements principaux du scénario a tel point que l’on se demande même pourquoi le film ne parle pas que d’eux. Rey retrouve donc un Luke Skywalker solitaire, honteux d’avoir échoué avec Ben Solo/Kylo Ren et ne voulant absolument pas former de nouveaux Jedi. Après avoir retrouvé Chewbacca, puis R2-D2, Luke accepte néanmoins de sortir de sa vie d’ermite pour enseigner à Rey pourquoi les Jedi ont échoués. On découvre alors la part sombre du célèbre Jedi, qui est à l’origine de la création de Kylo Ren ! Je m’explique, sentant entrer en Ben Solo une part de plus en plus grande du côté obscur de la Force (il était surtout influencé par Snoke), Luke a voulu tuer son neveu. Sauf qu’il s’est défendu et a détruit le Temple Jedi de Luke et tué ou capturé les autres élèves. La suite vous la connaissez. Rey va alors insister pour que Luke vienne aider ses amis, ce qu’il ne fera pas… avant que Yoda ne revienne depuis la Force pour l’aider à prendre sa décision. C’est alors que les deux trames scénaristiques vont se rejoindre à la fin du film. Entre-temps, pensant pouvoir sauver Kylo Ren, Rey se livre à lui et rencontre par la même occasion Snoke. Après quelques scènes de torture à l’aide de la Force, Snoke ordonne à Kylo Ren de tuer Rey, sauf que celui-ci tranche en deux Snoke à la place montrant qu’il est encore un peu gentil… avant de prendre sa place et de combattre Rey. Cette dernière va alors rejoindre tous les autres pour la grande bataille finale sur la planète de sable rouge où Luke se montrera et affrontera enfin Kylo Ren.


starwars8-5


Contrairement à ce que laissait supposer la bande-annonce, Rey ne reçoit donc aucun enseignement de la part de Luke. Ce dernier est même persuadé à un moment qu’elle rejoindra le côté obscur de la Force. Elle représente en réalité l’équilibre qui existe entre le Bien et le Mal, et c’est sans doute elle qui sauvera les Jedi. Il y a fort à parier que dans l’épisode IX, on retrouvera de nombreux Jedi revenus de la Force et qui aideront Rey à vaincre Kylo Ren, à la manière d’Obi-Wan dans les épisodes V et VI. D’autant plus qu’elle a en sa possession tous les écrits anciens des Jedi que Luke voulait brûler et qui se trouvent à bord du Faucon Millenium. C’est elle qui représentera l’avenir des Jedi, d’autant que sa filiation est toujours inconnue, malgré le fait que Kylo Ren lui indique qu’elle n’est personne dans ce monde. D’autant que désormais, elle ne pourra plus compter sur Luke, qui meurt à la fin de l’épisode et de son « combat » avec Kylo Ren.

Cet épisode est également marqué par les nombreux changements qu’il apporte pour la Force. Tout au long du film, Rey et Solo semblent connectés par la Force à longue distance, a tel point qu’ils arrivent même à se toucher avant que Luke n’intervienne. Il s’agissait en réalité d’une machination de Snoke pour piéger Rey et l’amener à lui. Mais Luke fera exactement la même chose à la fin du film, car c’est un double de lui invulnérable qui combattra Kylo Ren à travers la Force, et qui lui coûtera la vie. Les codes sont donc remis en place dans cet opus, où tout peut désormais arriver et où on ne peut absolument pas prévoir comment cette trilogie va se terminer… Du côté des effets spéciaux, Star Wars remplit le job comme toujours avec toujours plus de combats spatiaux et de sabre-lasers, bien que ces derniers soient très peu présents dans le film. La scène où le vaisseau amiral coupe en deux le destroyer de Snoke est sublime, tout comme le combat final sur la planète de sable rouge (je ne sais plus le nom -_-« ). On regrettera par contre le manque de place des droïdes dans cet opus, car on ne les voit quasiment pas. Seul BB-8 est présent sur une bonne partie du film, surtout pour les fans assez jeunes et pour donner une touche de spectacle a ce film assez sombre.


starwars8-6


En gros, ce film est aussi bon qu’il est inattendu. On quitte les vieux codes de la saga qui reposait sur les acquis du passé, comme par exemple la volonté de Kylo Ren d’être un nouveau Dark Vador. Dans l’épisode VIII, ce dernier va détruire son casque et en finir avec cet héritage qui le hantait pour être enfin lui-même. Avec la mort de Snoke, puis de Luke, les deux protagonistes utilisant la Force sont très jeunes désormais, marquant la volonté de rajeunir la licence et donc de la relancer. La scène finale du film n’est d’ailleurs pas anodine, montrant que désormais, tout est possible, et que le combat est loin d’être terminé ! Passons désormais aux notes de ce gigantesque film :

Les +:

  • Un film grandiose, à l’image des plus grands épisodes Star Wars !
  • Le côté sombre de Luke Skywalker, extrêmement bien réussi.
  • Le retour de maître Yoda !
  • Les nouveaux aspects de la Force montrés dans le film.
  • Les batailles, toujours épiques et intenses.
  • BB-8 qui fait le spectacle et qui donne quelques sourires dans ce sombre volet.
  • Bordel, c’est Star-Wars y’a forcément encore une tonne de points positifs que je vous laisse découvrir !

Les -:

  • La quasi-absence des robots/droïdes. C3-PO ne fait que de la figuration, tout comme R2D2.
  • La mort de Snoke et les mystères l’entourant qui vont avec…
  • Le dernier film de Carrie Fisher 😥 !

NOTE FINALE : 19/20.

Plus qu’un épisode de Star Wars, c’est avant tout le renouveau de la licence. Après un épisode VII en demi-teinte, ce huitième volet a rempli pleinement la mission qui lui avait été confiée et on ne peut qu’être impatient de découvrir la suite et fin de cette trilogie. Alors à dans deux ans, pour je l’espère un très grand épisode IX !

A propos Playsort

26 ans, papa geek qui aime son prince et sa princesse. Apprenti bloggeur et futur auteur fantastique, fan de Muse et du RCL...
Cet article, publié dans Actualité, Films, Jeux Vidéos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s